l´odyssée II

Épisode NAUT_02 : l´odyssée II



Cette nuit, j’ai fait un rêve bizarre, celui d’un mec, Jerry, qui demande des sous pour partir à l’autre bout de sa planète, mais obtient des piles… ça parlais aussi d’un radis radioactif ou je sais pas trop quoi… bref : j’ai rien compris.

On se prépare pour l’essai de propulsion vaisseaux couplé, on a allumé un autre réacteur et on se tiens prêt à toute éventualité.

L’essai ses bien passé, on est enfin sur les 2 vaisseaux complètement couplés, on n’a même pas eu besoin du réacteur supplémentaire pour faire fonctionner de concert les 2 vaisseaux.

On a quelques problèmes techniques, trois fois rien, mais le principal problème c’est l’attitude générale. Je leurs ai prévenu plusieurs fois qu’il y a certaines choses à faire régulièrement pour pas être embêté et personne ne fait rien, par contre, quand un autre ses retrouvé embêté à cause de ça, il a convoqué et engueulé tout le monde et depuis tout le monde le fait… j’adore les tirs gratuits comme ça juste parce qu’ils ne m’ont pas écouté, c’est jouissif.

Nous allons vers une destination inconnue et les scientifiques penses voir une planète viable, mais ils disent que ce système est très spécial et qu’ils sont sûr de rien. Mais déjà, plusieurs planètes possèdent une atmosphère, c’est bon signe.

Ça fait depuis longtemps que j’ai pas écrit, La solitude est pesante, des fois plus que d’autres. Mais là c’est quand même pas mal, même si j’ai plus d’interactions avec les autres, je pense nommer ce journal « pensés d’un asocial aigri » ou « 50 nuances de solitude », ça rendrait bien non ? C’est une vieille amie qui me quitte jamais, elle me connait trop bien.

Une fois arrivé à destination, on aura de l’entretien à faire sur certains réacteurs qu’on aura arrêté, on commence à préparer et à planifier la maintenance à faire.

Il semblerait qu’on aura plus de boulot que prévu une fois arriver, vu toutes les commandes qu’on inhibe, et heureusement qu’on s’était demandé à quoi ça servait avant et qu’on les a inhibés sur certain réacteur quand ils étaient arrêtés. C’est la guerre dans les hautes sphères, il parait qu’on à frôlé la mise à mort de tout le vaisseau. Le vaisseau est totalement déconnecté de la corporation du coup, c’est pas plus mal. Sinon sans la propulsion on consomme très peu d’énergie, voire quasiment pas, comme tout engin pouvant se déplacer j’imagine.

La corporation m’a envoyé un message me demandant de les aider à récupérer les deux vaisseaux et la main sur le commandement, je leurs ai répondu qu’« un mort ne peut pas agir », on leurs a tous répondu ça avec plus ou moins d’insultes.

Aujourd’hui nous avons traversé une zone de turbulence, c’est un nuage chargé d’Oxygène et de Carbonne, avec des courants puissants ce qui les charges en électricité. C’est impressionnant quand ça tourne en orage. Dommage que j’ai pas pu prendre ça en photo, peut-être une autre fois.

Les informaticiens ont modifiés les serveurs, on peut créer un site internet sur simple demande, tous les sites seront répertorié sur un moteur de recherche… un peu comme sur Xylon mais dans le vaisseau. Sur le formulaire de demande il y a le type de site et aussi le nom de domaine souhaité. Je compte en créer un mais je sais pas de quoi il va parler.

Il se passe plus grand-chose depuis la dernière attaque de la corporation, au moins ça nous laisse tranquille.

Wow, c’est magnifique ! On est arrivé dans le système de destination. Il y a beaucoup d’étoiles dans ce système qui est pourtant en parfait équilibre. Il est composé de cinq étoiles dont une géante bleue centrale. D’après la passerelle, on cherche encore une orbite qui fait l’équilibre entre observation et sécurité.




ParNautavius,mentions-légales dernière mise à jour le : 27/05/2019 Licence Creative Commons