l´oublié...


l´oublié...



Il y a des moments où on a beau être entouré de monde, on se sent à l´écart, voire inexistant.

Telle une âme errante, on cherche à se rapprocher des autres, mais comme on se sent oublié on
n´ose pas de peur de gêner, de faire tache où même de se faire rejeter plus qu´on ne l´est déjà.

Dans ces moments là, on reste dans notre coin en attendant d´intéresser ne serais-ce qu´un peut
quelqu´un. Une voix intérieure nous dit que nous sommes intéressent, qu´on n´existe pas, que si cela
nous arrive c´est uniquement parce qu´on le mérite.

Rester dans le silence nous détruit, on en est bien conscient mais on a peur de souffrir plus en disant
qu´on est là et qu´on existe. Pour nous, faire ce pas est insensé, trop risqué, au point préférer rester
dans le silence et l´oubli.